• Tout le SML

Négociations conventionnelles : le compte n’y est toujours pas !

29 Juillet 2016: Négociations conventionnelles : le compte n’y est toujours pas !

Après quatre mois de négociations, d’espoirs déçus et d’acharnement pour essayer de faire comprendre à la CNAM que l’équité pour tous les médecins et les patients est un élément essentiel pour une médecine moderne et de qualité, les membres du Syndicat des Médecins Libéraux (SML) ont achevé tard dans la nuit de ce mercredi, les discussions autour du projet de convention médicale de l’Assurance Maladie. Pessimiste sur une éventuelle signature au regard des propositions qui stigmatisent toujours les spécialistes et les médecins du secteur 2, le SML rassemblera son Assemblée générale le jeudi 25 août, avant de se prononcer.


De nombreuses actions menées pour corriger, tant bien que mal, les désastres de la loi santé…

Alors que 2014 et 2015 furent des années difficiles pour notre profession, où la place laissée à la médecine libérale, telle qu’imaginée par nos dirigeants, est une catastrophe, le SML avait porté l’unité syndicale, bien en amont des négociations, pour construire une plateforme commune de propositions pour la médecine libérale. Une première dans l’histoire de la médecine française, où l’ensemble des syndicats s’est retrouvé pour échanger et travailler lors des Assises de la Médecine Libérale, en début d’année.

 

Des revendications et requêtes effectuées, sans relâche, pendant plus de 4 mois auprès de la CNAM !

Tout au long des négociations, le SML a été le premier à ne cesser de demander à la CNAM l’obtention du montant de l’enveloppe financière mise à disposition par la Sécurité sociale pour la convention médicale, ainsi que celle du Ministère de la Santé pour concevoir le virage ambulatoire. Un point clé nécessaire pour donner une visibilité sur les moyens et le calendrier !

Le SML a par ailleurs martelé, sans cesse, à Monsieur Revel, que la construction de propositions cohérentes et équitables pour toute la profession, doit être un enjeu primordial, pour concevoir une convention médicale en phase avec l’évolution des besoins de la prise en charge des patients sur les territoires.

 

… mais le SML est encore loin d’une quelconque signature !

Le syndicat déplore toujours la stigmatisation des médecins du secteur 2, ainsi que la non reconnaissance des médecins spécialistes de tous secteurs. Les spécialités du secteur 1 et 2 ne sont pas intégrées au système.

La dermatologie, la pédiatrie et la psychiatrie sont les grandes oubliées de cette convention malgré les demandes répétées et insistantes du SML, seul syndicat à pousser (fort) pour obtenir des revalorisations dignes pour ces 3 spécialités essentiellement cliniques ! Dommage que pour ces médecins-là, l’unité syndicale n’ait pas pu jouer.

Certaines spécialités techniques sont évincées du contrat OPTAM chirurgien obstétricien, dans lequel, elles pourraient pourtant s’intégrer ; dans leur intérêt et celui de leurs patients.

Les médecins généralistes n’y retrouvent pas non plus les mesures, tant attendues, du virage ambulatoire, comme la télémédecine, la coordination, la coopération… ainsi que l’espace de liberté tarifaire demandé par l’unité syndicale.

Par ailleurs, le SML tire la sonnette d’alarme vis-à-vis des forfaits actuellement développés par la CNAM, qui entraîneront la profession vers une dépendance aux subventions, et ce, au détriment des patients !

C’est pourquoi, le SML qui exige toujours des propositions cohérentes et équitables pour toute la profession, épluchera en profondeur et analysera, ligne par ligne, le projet finalisé de l’Assurance Maladie, ce 25 août ; veille de la date butoir où la mécanique de construction d’un règlement arbitral s’enclenchera, en cas d’absence de signatures !

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours