• Tout le SML

Signature de la charte pour le renforcement de l’accès aux soins

09 Février 2018: Signature de la charte pour le renforcement de l’accès aux soins

Le SML s’engage avec la volonté de réussir, mais sera vigilant sur sa mise en œuvre

Le SML a signé, lors du comité de pilotage du plan territorial d’accès aux soins, la charte relative à la mise en œuvre de ce plan, charte conclue entre l’État et les syndicats représentatifs des médecins libéraux. Elle a pour objet de « confirmer la mobilisation des organisations représentatives des médecins libéraux à mettre en œuvre […] toutes les mesures nécessaires à la réalisation des objectifs définis » dans ce plan. Beaucoup de ces mesures reprennent des propositions du SML.

Le document reprend un certain nombre d’objectifs.

Le premier est de garantir un égal accès aux soins sur l’ensemble du territoire, tout « en respectant les principes éthiques et déontologiques », précise la charte. C’est-à-dire en « respectant le libre choix du patient et en assurant la continuité et la coordination des soins… » et en respectant la liberté d’installation et l’indépendance des professionnels de santé.

Le deuxième article de la charte évoque « l’identification des territoires prioritaires et la mobilisation de tous les acteurs… ». L’objectif est « d’anticiper la dégradation de l’offre de soins dans certains territoires fragiles » et de s’accorder « sur les territoires prioritaires dont la situation nécessite de mobiliser l’ensemble des acteurs autour d’un projet global ». « Ce projet global reposera sur un engagement des professionnels de santé, notamment via leur URPS, sur les mesures à mettre en œuvre. » Parmi ces mesures : l’accueil des nouveaux professionnels et l’attractivité des territoires.

Le troisième objectif requiert la mise en commun des expertises au sein de « plateformes régionales de ressources » pour venir en appui aux professionnels. Il prévoit également la mise en place de guichets uniques d’information et d’orientation dédiés aux professionnels de santé.

Le quatrième objectif reprend différents chantiers, en cours ou à mener : le développement de l’exercice coordonné ; la mise en place d’un zonage des spécialistes médicaux hors médecine générale ; la coopération entre la ville, les établissements de santé et le secteur médico-social ; le déploiement des consultations avancées libérales, de l’exercice mixte, de l’exercice en pratique avancée et de protocoles de coopération ; le déploiement du numérique grâce à la mise en œuvre de projets territoriaux de e-santé ; le développement de stages en ambulatoire ; le soutien aux projets innovants d’organisation des soins.

Si cette charte a, comme l’a souligné la ministre des Solidarités et de la Santé, une valeur symbolique, des indicateurs de mesures seront mis en place pour suivre l’efficacité des mesures annoncées dans le plan.

Parce qu’elle a été signée par l’ensemble des syndicats médicaux représentatifs, elle oppose un démenti à tous ceux qui considèrent que les médecins libéraux sont insensibles à la question des « déserts médicaux » et qu’ils devraient en être punis par la suppression de leur liberté d’installation.

En la signant, le SML manifeste sa volonté d’être proactif sur le dossier de l’accès territorial aux soins. Les URPS-ML qu’il préside ont d’ailleurs déjà beaucoup œuvré en ce sens. Néanmoins, il aurait souhaité que certaines imprécisions soient levées, et qu’il soit spécifié que les mesures de soutien sont ouvertes à toutes les formes d’exercice coordonné et pas uniquement aux MSP sous financement public. Autre écueil, aucun chiffre n’est porté dans ce document… et c’est dommage car le SML aurait bien aimé qu’une visibilité soit apportée sur le niveau de l’investissement de l’État pour soutenir les médecins libéraux. Il suivra donc avec la plus grande vigilance la mise en œuvre de cette charte.

Voir le communiqué du SML


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours