• Tout le SML

Édito du Président | Loi de santé : le grand défouloir préélectoral

15 Mars 2019: Édito du Président | Loi de santé : le grand défouloir préélectoral

On ne devrait pas mélanger les genres. L’approche des élections européennes rend nos politiques fébriles, ce qui ne surprend personne. En revanche, ce qui devient franchement horripilant, c’est de constater que la campagne électorale se joue également sur le terrain du projet de loi santé. La ministre de la santé a entretenu le doute sur sa possible candidature, et à présent c’est la « foire aux promesses » avec plus de 1 500 amendements déposés par les députés pour corriger le projet de loi santé, dont certains, franchement ont un caractère démagogique.

Je prendrai pour exemple le wagon d’amendements destinés à contraindre l’installation des médecins, -dont je rappelle qu’on ne sème pas des poireaux ou des salades -ou pour imposer à ceux dont le carnet de rendez-vous déborde, d’en faire encore plus au détriment de la qualité des soins et de leur propre santé.

Enfin, comme il n’y plus de bureau de postes, d’écoles, de petits commerces, les pharmacies deviendront les nouvelles places du village où la population se retrouvera pour dire du bien de leurs élus… du coup on ouvre les vannes ! On autorise les pharmaciens à prescrire, à modifier les prescriptions/nbsp]!

Voilà ce qui s’est joué cette semaine dans les coulisses feutrées de la commission des affaires sociales de l’assemblée nationale.

Le SML est, bien évidemment, ouvert à la coordination avec les autres professionnels de santé libéraux et avec les établissements de soins, cela relève du bon sens. En revanche, jamais, il ne cautionnera, contrairement à notre ministre, pourtant éminent professeur de médecine, ce qui est en train de se jouer.

Nos apprentis-sorciers de parlementaires qui « bricolent » les compétences des professionnels de santé pour complaire à leur électorat, ne se rendent pas compte qu’ils font un calcul à court terme. Demain, leurs électeurs, moins bien pris en charge, victimes d’accidents médicaux, leur demanderont des comptes.

Mais avant cela, nous avons un combat à mener. Nous avons besoin de rassembler tous les médecins libéraux qui entendent préserver leur indépendance pour raisonner nos élus. Restez connectés avec le SML, et surtout partagez l’info avec vos correspondants.

Dr Phillipe Vermesch

Président du SML


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours