• Tout le SML

Ce qu’aurait dit le président de la République…

19 Avril 2019: Ce qu’aurait dit le président de la République…

Plusieurs éléments du discours que le président de la République a annulé en raison de l’incendie de Notre-Dame ont « fuité ». En ce qui concerne les services de proximité, Emmanuel Macron aurait promis qu’aucune école ou hôpital ne serait fermé jusqu’à la fin du quinquennat, «/nbsp]sauf demande des maires ». Il aurait dit vouloir « assurer la présence des services publics » et « ouvrir un nouvel acte de notre décentralisation », souhaitant « plus de fonctionnaires sur le terrain, avec davantage de responsabilités et moins de fonctionnaires à Paris pour écrire des normes ou créer des règles ». Du coup, il aurait dit vouloir supprimer l’ENA pour la remplacer par d’autres modes de sélection, de formation et de carrières.

Au chapitre de la fiscalité, où il est très attendu, Emmanuel Macron compte « baisser les impôts des classes moyennes » en finançant cette baisse par la suppression de certaines niches fiscales. Le chef de l’État promet aussi une « évaluation objective » de la suppression de l’ISF pour s’assurer que ses bénéficiaires ont joué le jeu d’un réinvestissement de leur capital en France. Les petites retraites (en dessous de 2 000 euros par mois) devraient à nouveau être réindexées sur l’inflation. Enfin, le président de la République serait favorable à des référendums d’initiative citoyenne sur « certains sujets d’intérêts locaux » et à un assouplissement des règles du référendum d’initiative partagée.


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours