• Tout le SML

Le président du CNOM reprend une idée chère au SML : le compagnonnage

10 Mai 2019: Le président du CNOM reprend une idée chère au SML : le compagnonnage

Le président du Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) interpelle la ministre de la Santé par presse interposée dans le JDD. Au sujet des déserts médicaux, plutôt qu’une augmentation du nombre de médecins formés, le président du CNOM plaide pour le compagnonnage en médecine libérale. « Si les étudiants ne connaissent que les CHU, comment peut-on espérer qu’ils les quittent une fois diplômés ? », demande-t-il. « La vraie bonne idée, c'est de favoriser le compagnonnage en médecine libérale pour les amener à aller travailler là où ils ne souhaitent pas forcément vivre. Pour ça, il faut que les universités cessent de se concentrer sur la sélection des 10 % de futurs agrégés. Le nombre de stages hors de l'hôpital doit augmenter. »

Ce n’est pas le SML qui lui donnerait tort. Le compagnonnage figure en effet en bonne place dans son projet pour la médecine libérale, car c’est une idée portée de longue date par le syndicat. Peut-être qu’en unissant nos efforts, on pourrait enfin déployer cette idée libérale à grande échelle.


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours