• Tout le SML

Assistants médicaux et CPTS : Le SML, signataire (très) critique

21 Juin 2019: Assistants médicaux et CPTS : Le SML, signataire (très) critique

Le SML signera l’avenant no 7 relatif aux assistants médicaux et l’accord interprofessionnel (ACI) sur les communautés professionnelles territoriales de santé. Mais il s’agit d’une signature critique, et le SML fera tout pour infléchir des textes difficilement applicables en l’état. Son assemblée générale a critiqué le caractère technocratique de ces deux mesures et l’excès de contraintes qui nuisent à leur lisibilité et à leur attractivité. Dommage, car au départ les idées étaient bonnes. Mais elles ont été dévoyées. L’aide à l’embauche d’un assistant médical, dégressive, assortie d’objectifs de productivité et subordonnée à l’adhésion d’un système de coordination. Le SML proposera un modèle libéral et pragmatique de coordination, permettant de répondre aux besoins d’accès aux soins sans pour autant passer par le « raffinage » administratif de ces usines à gaz que sont les CPTS. Son assemblée générale a jugé « stupéfiante » leur complexité bureaucratique. La signature du SML lui permettra d’être présent dans les instances locales pour surveiller leur mise en œuvre et défendre les médecins en cas de difficulté.

Par ailleurs, il faut absolument simplifier le « mille-feuille administratif » découlant de la réforme « ma Santé 2022 ».

Enfin, pour répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire, il est nécessaire que l’État revoie à la hausse ses engagements financiers pour rendre les assistants médicaux et les CPTS réellement attractifs.


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours