• Tout le SML

Les communautés professionnelles territoriales de santé

05 Octobre 2019: Les communautés professionnelles territoriales de santé

Les médecins libéraux sont réticents à s’engager dans une communauté professionnelle territoriale de santé. Les résultats de la consultation menée par le SML auprès des confrères lors du Grand débat national étaient éloquents : 92,77 % des médecins rejetaient une CPTS supervisée par l’ARS. Le dispositif, mis en œuvre au terme d’âpres négociations conventionnelles, ne les rassure pas vraiment : trop complexe, trop administratif, trop chronophage.

Ce qu’en pense le SML

Le SML rejoint ces appréciations et ces craintes. Si c’est trop compliqué à mettre en œuvre, c’est que le dispositif est mauvais. Il faut le revoir si l’on ne veut pas que les CPTS restent des coquilles vides. À l’origine, elles étaient conçues pour dégager le médecin des tâches administratives. À l’arrivée, elles sont marquées d’une empreinte technocratique ; leur constitution et leur fonctionnement absorberont les professionnels dans des tâches qui n’ont rien à voir avec le soin et la prévention.

Ce que propose le SML

Il faut revenir à un dispositif simple de création d’une CPTS en 10 pages. Si cela n’est pas possible, c’est que ce n’est pas un bon dispositif.


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours