• Tout le SML

Un praticien sur deux en souffrance morale ou physique.

08 Novembre 2019: Un praticien sur deux en souffrance morale ou physique.

Le troisième baromètre annuel publié par 360 medics, une application destinée aux professionnels de santé, vient à point nommé au moment où les médecins font l’objet d’une campagne de dénigrement : 56,5 % des médecins interrogés se disent en souffrance morale ou physique, 75,3/nbsp]% estiment que l’exercice ne va pas s’améliorer dans les dix ans à venir, 64,5 % ne recommanderaient pas à un proche de devenir soignant. Les autres professionnels de santé interrogés sont parfois encore plus pessimistes.

96,1 % des médecins pensent que la relation patient-médecin n’évoluera pas dans le bon sens et 92 % pensent que le patient verra de plus en plus le soignant comme un prestataire de santé. Une autre enquête menée par l’association nationale des étudiants en médecine de France montre que 46,5/nbsp]% des étudiants s’interrogent eux aussi sur l’avenir de la médecine.

Ces chiffres sont alarmants. Les contempteurs des médecins, eux-mêmes, devraient s’en inquiéter, car s’ils continuent sur leur lancée, ils auront affaire à des praticiens écœurés et démotivés qui, tôt ou tard, dévisseront leur plaque.


  

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Les actualités
Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours