• Tout le SML

« C’est prouvé : Un médecin et une secrétaire travaillent mieux ensemble ! » Retrouvez l’interview du Dr Lydia Bertrand-Houbron, médecin généraliste à expertise particulière adhérente du SML

21 Octobre 2016: « C’est prouvé : Un médecin et une secrétaire travaillent mieux ensemble ! » Retrouvez l’interview du Dr Lydia Bertrand-Houbron, médecin généraliste à expertise particulière adhérente du SML

La « parole est à vous » ! Car vous êtes sources de propositions et d’innovations, le SML dédiera ces prochains articles aux portraits de « VOUS » médecins adhérents du SML qui faites bouger les lignes ! Cette semaine, le SML a souhaité donner la parole au Docteur Lydia Bertrand-Houbron, médecin généraliste à expertise particulière adhérente du SML exerçant dans la Somme (80).


« C’est prouvé : Un médecin et une secrétaire travaillent mieux ensemble ! », pour visionner l’interview vidéo c’est ici :

Le Docteur Lydia Bertrand-Houbron, médecin généraliste à expertise particulière polyvalente Omnipraticien Homéopathie - Mésothérapie-Acupuncture - Médecine Anti-âge exerce depuis 25 ans à Amiens.

Ses contraintes quotidiennes ? Les charges administratives, le manque de personnel pour lui laisser plus de temps médical. « Il est bien prouvé qu’un médecin et une secrétaire travaillent mieux ensemble ! », le problème c’est la tarification de nos actes qui reste en dessous du coût réel de la pratique !

Ses solutions ? « Nous devrions avoir un forfait structure plus important ! Nous devrons tous avoir la possibilité d’avoir une secrétaire en cabinet, voire de travailler avec une aide-soignante ou une infirmière. » Ainsi qu’à l’avenir avoir des cabinets pluricatégoriels avec aussi bien des kinésithérapeutes, podologues… et ainsi disposer d’une vraie structure !

Libérer le temps administratif des professionnels de santé leur permettra de se consacrer à 100 % à leurs patients, mais également de créer des emplois pérennes. Pour financer ces emplois il faudra s’attaquer au blocage des honoraires, car sans augmentation des honoraires médicaux, pas d’aide de secrétariat. Sans aide de secrétariat, pas d’emploi créé. Sans emploi créé, trop de tâches administratives et finalement moins de temps consacré aux patients.

Une demande : Être correctement rémunéré et déchargé des tâches administratives non médicales pour pouvoir nous recentrer sur notre art.

Convention médicale 2016
Articles du SML
Communiqué de presse
Newsletter du SML
Le SML dans la presse
Le SML dans les régions
Les sondages du SML
#Les100jours