LE SML PREND LA PAROLE

Le passage à la Classification Commune des Actes Médicaux pour les sages-femmes, mécontente les médecins.

Un nombre important d’actes faits par les médecins gynécologues obstétriciens et les pédiatres sont maintenant réalisés par les sages-femmes. À l’occasion du passage de la nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) à la CCAM sages- femmes qui aura lieu ce jeudi 16 avril, lors de la commission de hiérarchisation des actes et prestations (CHAP), les sages-femmes verront leurs rémunérations alignées sur celles des médecins d’une part et d’autre part se voient autorisées à pratiquer des actes relevant jusqu’à présent de la compétence des médecins.

+ Lire la suite...

LES NEWSLETTERS DU SML

Plan sur l’investissement de M. Valls : les TPE libérales oubliées.

Manuel Valls a annoncé mercredi 8 avril la mise en place d’un plan de grande ampleur destiné à relancer l’investissement dans les entreprises. Accorder un coup de pouce fiscal de 2,5 milliards d’euros en direction des entreprises faisant des investissements industriels est l’une des mesures développée dans ce plan.

Le syndicat des médecins libéraux rejoint l’analyse de l’UNAPL concernant cette mesure le gouvernement oublie (volontairement ?), dans sa stratégie économique, les très petites entreprises libérales (TPE), dont les entreprises médicales libérales font partie.

+ Lire la suite...


Retrouver les documents du SML sur la loi de santé ici

POURQUOI SIGNER LA PÉTITION ET DÉFENDRE VOTRE LIBERTÉ DE CHOIX ?

OUI pour une OFFRE LIBÉRALE DE PROXIMITÉ

OUI Pour mobiliser les patients et les professionnels de santé sur des objectifs de santé publique communs, à atteindre d’ici 5 ou 10 ans dont les enjeux seraient expliqués, partagés et objectivés.
OUI Pour innover vers une prise en charge moins coûteuse et plus efficace des maladies chroniques par les professionnels de santé de proximité en défendant l’attractivité de l’exercice libéral.
OUI Pour décider d’un plan d’investissement visant à optimiser l’offre de soins de proximité.
 
NON à la LOI ÉTATIQUE ET DIRIGISTE
 
NON Au projet d’une médecine réglementée et administrée qui met en péril la liberté de choix des patients et fait disparaitre le dialogue social au sein de la sécurité sociale !
NON Au projet qui ne permet ni de faire évoluer la pratique médicale, ni de relever les défis majeurs
de santé publique !
NON Au projet qui met en péril notre système d’assurance maladie et fragilise les acteurs de proximité !

 

En savoir et plus et signez la pétition

Rechercher sur le site

  

A la UNE

15 Avr 2015 : «On ne fait pas une loi de santé contre les médecins» - La Dépêche
Quel regard portez-vous sur la loi santé qui est actuellement débattue devant le Parlement ?
15 Avr 2015 : Touraine réplique aux médecins libéraux tentés par le déconventionnement - LeQdM
Mardi, des représentants syndicaux de la FMF, du SML ou encore de l’Union des chirurgiens de Fran...
15 Avr 2015 : « Blocage sanitaire », déconventionnement, comités de défense : parfum de révolte médicale contre la loi Touraine - Le QdM
« Des comités de défense des territoires se sont créés pour empêcher la loi d’entrer en applicat...
14 Avr 2015 : Bloc, FMF, SML et UFML - vont encore interpeller les députés aux abords de l'Assemblée mardi matin - Le Point
avant le scrutin en milieu d'après-midi, pour leur demander le retrait de cette loi qui produira...
14 Avr 2015 : 70% des Français favorables à une modulation des frais de santé en fonction des risques - RTL
La Sécurité sociale doit-elle moins rembourser les buveurs, les fumeurs et ceux qui pratiquent u...
14 Avr 2015 : Loi santé: des médecins manifestent devant l’Assemblée avant le vote solennel - Libération
«Ce n’est pas une loi de santé que les députés vont voter, c’est une loi de société» qui va «cha...
14 Avr 2015 : Loi Santé : Retour sur les discussions à l'Assemblée Nationale
Eléments d’appréciation de la mobilisation de l’opposition contre le tiers-payant généralisé à l...
13 Avr 2015 : La généralisation du tiers payant votée à l'Assemblée
"Avancée" face aux renoncements aux soins ou mesure "démagogique"? La généralisation progressive...

Qui sommes-nous ?

Le SML est un syndicat représentatif des médecins généralistes et des médecins spécialistes libéraux.

Ses adhérents sont donc des médecins libéraux.

Ces femmes et ces hommes exercent soit en secteur I dans lequel leurs honoraires sont strictement conventionnés, soit en secteur II dans lequel ils peuvent demander des compléments d’honoraires avec «tact et mesure», ou encore en secteur III hors convention.

 

Le programme du SML

Une présidence en mouvement : le Dr Eric HENRY, nouveau chef de file des médecins libéraux

"Quand le vent souffle sur la Bretagne, la tempête arrive sur la Touraine", pronostique le Dr Eric HENRY, qui vient d'être élu président du Syndicat de Médecins Libéraux (SML).

Source - Le figaro

Le SML en régions



Accessibilité des locaux professionnels aux handicapés

Accessibilité en pratique