LE SML PREND LA PAROLE

Lancer les élections professionnelles en plein débat de la loi de santé : un nouveau déni de démocratie.

Le 12 octobre 2015 est la date choisie par le Ministère de la Santé pour organiser le scrutin des élections aux Unions Régionales des Professionnels de Santé des Médecins Libéraux (URPS-ML). Une date qui sera rendue officielle après publication de l’arrêté ministériel dédié. Pour l’heure, la loi de santé, dont le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) demande toujours le retrait, n’est qu’à mi-parcours de sa procédure accélérée. Le Ministère de la Santé met donc en œuvre la politique du « diviser pour mieux régner » pour tenter de dissiper les mouvements contre la loi de santé.

 

+ Lire la suite...

LES NEWSLETTERS DU SML

Lancer les élections professionnelles en plein débat de la loi de santé : un nouveau déni de démocratie.

"Nous ne savons pas aujourd’hui quelle sera l’ARS supra-régionale avec laquelle les élus échangeront : par qui sera-t-elle pilotée? Ou sera-t-elle située géographiquement ? Comment voulez-vous que nous composions des listes aptes à piloter ces régions dans l’intérêt des médecins qui les composent ? C’est totalement absurde et anti-démocratique. Mais nous ne sommes pas dupe, l’enjeu est ailleurs : en jetant les syndicats médicaux dans cette bataille, le Ministère espère nous voir quitter le front de la loi de santé."  explique le Dr Éric Henry.

Loi de santé : Nos craintes confirmées par Brigitte Dormont "la mort annoncée de la médecine libérale"


Retrouver les documents du SML sur la loi de santé ici

POURQUOI SIGNER LA PÉTITION ET DÉFENDRE VOTRE LIBERTÉ DE CHOIX ?

OUI pour une OFFRE LIBÉRALE DE PROXIMITÉ

OUI Pour mobiliser les patients et les professionnels de santé sur des objectifs de santé publique communs, à atteindre d’ici 5 ou 10 ans dont les enjeux seraient expliqués, partagés et objectivés.
OUI Pour innover vers une prise en charge moins coûteuse et plus efficace des maladies chroniques par les professionnels de santé de proximité en défendant l’attractivité de l’exercice libéral.
OUI Pour décider d’un plan d’investissement visant à optimiser l’offre de soins de proximité.
 
NON à la LOI ÉTATIQUE ET DIRIGISTE
 
NON Au projet d’une médecine réglementée et administrée qui met en péril la liberté de choix des patients et fait disparaitre le dialogue social au sein de la sécurité sociale !
NON Au projet qui ne permet ni de faire évoluer la pratique médicale, ni de relever les défis majeurs
de santé publique !
NON Au projet qui met en péril notre système d’assurance maladie et fragilise les acteurs de proximité !

 

En savoir et plus et signez la pétition

Rechercher sur le site

  

A la UNE

22 Avr 2015 : ARS : sept super "préfets sanitaires" nommés dans les ARS - Le Généraliste
l’actualité réservée aux professionnels de santé ; la newsletter quotidienne et les ale...
22 Avr 2015 : JURA : Les médecins libéraux veulent poursuivre les gardes après minuit - Le Progrès
Leur Union régionale a sollicité les procureurs, les préfets et les parlementaires. La décision ...
22 Avr 2015 : Dépassements d’honoraires : le "succès" du contrat d’accès aux soins - Jim.fr
Lancé en décembre 2013, le contrat d’accès aux soins (CAS) est un dispositif à travers lequel le...
22 Avr 2015 : Les propos d’une économiste sur « la mort annoncée de la médecine libérale » agacent Twitter - Le Qdm
Les propos sur « la mort annoncée de la médecine libérale » de Brigitte Dormont, profe...
21 Avr 2015 : L’épreuve de santé de Marisol Touraine - Le Monde
Après des mois de tempête, il ne faut pas bouder son plaisir lorsque arrive enfin l’accalmie. Ce...
21 Avr 2015 : Les médecins contestent aux sages-femmes l’accès à la CCAM - Le QdM
Plusieurs syndicats de médecins libéraux protestent contre l’entrée des sages-femmes dans la cla...
20 Avr 2015 : Branle-bas de combat syndical pour le report des élections professionnelles - Le QdM
La conférence nationale des Unions régionales des professionnels de santé (URPS) des médecins li...
20 Avr 2015 : Les revenus des médecins libéraux ont stagné en 2013, selon la CARMF - Le QdM
Avec 84 835 euros par an en moyenne, les médecins libéraux ont vu dans l’ensemble leur...
15 Avr 2015 : «On ne fait pas une loi de santé contre les médecins» - La Dépêche
Quel regard portez-vous sur la loi santé qui est actuellement débattue devant le Parlement ?

Qui sommes-nous ?

Le SML est un syndicat représentatif des médecins généralistes et des médecins spécialistes libéraux.

Ses adhérents sont donc des médecins libéraux.

Ces femmes et ces hommes exercent soit en secteur I dans lequel leurs honoraires sont strictement conventionnés, soit en secteur II dans lequel ils peuvent demander des compléments d’honoraires avec «tact et mesure», ou encore en secteur III hors convention.

 

Le programme du SML

Une présidence en mouvement : le Dr Eric HENRY, nouveau chef de file des médecins libéraux

"Quand le vent souffle sur la Bretagne, la tempête arrive sur la Touraine", pronostique le Dr Eric HENRY, qui vient d'être élu président du Syndicat de Médecins Libéraux (SML).

Source - Le figaro

Le SML en régions



Accessibilité des locaux professionnels aux handicapés

Accessibilité en pratique