Les articles du SML

Le ministère de la Santé annonce la sortie d’un nouveau décret pour sécuriser davantage le système d’information de dépistage (SIDEP) et mieux encadrer les systèmes autorisés à l’alimenter.

La prise de rendez-vous en centre de vaccination pour l’administration d’une dose de rappel de vaccin contre le Covid 19 est ouverte depuis cette semaine.

Selon une étude conduite à l’Université de Montpellier en collaboration avec les CHU de Nîmes et de Caen, la campagne de vaccination contre le Covid 19 en France aurait permis d’éviter près de 40 000 séjours en soins critiques et plus de 47 000 décès.

C’est cette fois-ci un médecin retraité d’Indre et Loire qui effectuait des vacations dans un centre de vaccination qui s’est fait pirater sa carte de professionnel de santé.

Un arrêté, pris en application de la loi du 26 juillet 2019 « pour une école de la confiance », instaure un bilan de santé obligatoire à l’école pour les enfants de 3 à 4 ans.

SOS Médecins, ne décolère pas depuis la sortie de l’avenant N° 9 signé fin juillet par la CSMF, MG France et l’Union Avenir Spé-Le Bloc.

L’Assurance maladie a mis sur la table un avenant qui ne résout rien et ne va pas assez loin. C’est une énième rustine conventionnelle. La profession attendait une nouvelle convention pour engager une refonte des conditions d’exercice de toutes les spécialités, dont la médecine générale, avec à la clé un investissement massif sur les actes.

Signer l’avenant n°9 revient à valider la politique du Gouvernement à l’égard de la médecine de ville.

Pour sauver la médecine libérale, le SML va agir en rassemblant un grand pôle libéral d’opposition et d’action avec la FMF et l’UFML-S.

Les chiffres du développement professionnel continu (DPC) viennent de tomber pour les médecins généralistes.

Retourner en haut