Communiqués de presse du SML

Madame la Première ministre, Les syndicats représentatifs des médecins libéraux se sont réunis le 24 janvier pour lister les éléments structurants et constructifs nécessaires à la mise en place d’une nouvelle convention médicale permettant une meilleure accessibilité aux soins pour tous les français sur l’ensemble du territoire.

Malakoff, le 20 janvier 2023 | Devant le retour de l’obligation de garde votée par une poignée de députés manipulés par monsieur le député Valletoux, ancien président de la FHF (qui a si bien accompagné le naufrage des hôpitaux publics), le SML appelle les médecins libéraux à la grève des gardes dès ce vendredi et pour une durée illimitée.

Les syndicats de médecins libéraux constatent que les négociations conventionnelles sont mises sous tutelle de plusieurs textes législatifs (LFSS (dont ONDAM) et PPL RIST, TRANSPARTISANE, HOZIRON) et plombées par la volonté du seul Gouvernement.

Chère consœur, Votre projet de loi, nous l’avons tous compris, vous tient très à cœur.

Après désormais plus de 5 années au pouvoir, le SML constate que le Président de la République demeure toujours très fort dans l’exercice du diagnostic. En effet, Emmanuel MACRON a brillamment dressé un diagnostic complet du (mauvais) état du système de santé français. Cependant après plus de 5 ans au pouvoir, le SML constate aussi que le Président de la République n’a pas varié la tonalité de son discours en matière de santé, c’est-à-dire l’hospitalo-centrisme, tout particulièrement sur l’hôpital public.

Malakoff, le 4 janvier 2023 | Dans des propos relayés par différents médias le Directeur Général de la CNAM, Monsieur Thomas FATOME, a déclaré que “Les principaux syndicats avec qui nous négocions n'ont pas appelé à la grève, il faut le souligner. Ils ne portent pas cette revendication d'augmentation de 50 euros qui ne correspond pas à leur aspiration”.

Malakoff le 3 janvier 2023, le SML ne cautionne pas la réquisition de confrères et consœurs qui avaient fait valoir leur droit de retrait. Des confrères et consœurs qui avaient été agressés se sont vu réquisitionnés ! Dans n’importe quelle autre profession, les personnes agressées auraient bénéficié de la mise en place d’une cellule psychologique, nous constatons que, sous prétexte que ce sont des médecins, c’est « marche ou crève » !

Devant les menaces qui pèsent sur la médecine libérale, avec une braderie de nos compétences médicales et d’incessantes nouvelles contraintes imposées aux jeunes et aux installés, Devant le cynisme de politiques qui après avoir mis sciemment nos vies en danger pendant le COVID refusent de valoriser nos honoraires à hauteur de la moyenne Européenne, Le SML appelle à la fermeture des cabinets libéraux du 24/12 au 05/01/23 inclus et appelle à la grève des gardes durant cette période.

Malakoff, le 24 novembre 2022 l Après le paracétamol, c’est désormais au tour de l’amoxicilline de subir des tensions d’approvisionnement, alors que nous entrons à peine dans la période hivernale. La forte augmentation de la consommation en antibiotiques et les difficultés sur les lignes de production industrielle liées à la pandémie de Covid-19 ont entraîné des pénuries et les problèmes d’approvisionnement pourraient durer jusqu’à la fin de l’hiver. Pour le SML, ces pénuries de médicaments doivent être prises très au sérieux.

Retourner en haut