Flash infos du SML

Le Ségur du numérique en santé propose de financer la mise à jour de votre logiciel de gestion de cabinet, à travers une prestation complète comprenant l’installation, la formation et la maintenance du périmètre Ségur jusqu’à 6 ans.

NOMENCLATURE DES ACTES Extension de VL visite longue à 70€ (VL + MD) - patients de plus de 80 ans et en ALD, 4 fois/an - patients souffrant de maladie neurodégénérative ou en soins palliatifs, 4 fois/an Nouveaux actes : ASE consultation complexe à 46€ (CCX) d'aide sociale à l’enfance à l’entrée du mineur dans le dispositif de protection de l’enfance (généralistes et pédiatres). MPH consultation très complexe à 60 € - pour passage de dossier entre ancien et nouveau médecin d’un patient avec handicap sévère - pour le remplissage complet du premier certificat médical MDPH (généralistes et pédiatres) « consultation blanche » (premier contact au cabinet médical d’une personne handicapée) facturable comme une consultation de référence, à 25 euros (ou 35 euros en visite). CCP à 46€ (première consultation de santé sexuelle, de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles) pour les jeunes de moins de 26 ans (par un généraliste, gynécologue, gynécologue-obstétricien ou pédiatre). CTE à 60€ (repérage des troubles du spectre de l’autisme) : extension aux troubles du neurodéveloppement et troubles de la relation précoce mère/enfant.

Le Pôle Retraite et Prévoyance du SML a éléboré un document résumant les propositions des candidats en y apportant sa contribution dans le but d'améliorer les retraites et le système des retraites des médecins. Pour en savoir plus téléchargez le document en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Le président du SML présente les propositions que le syndicat porte auprès des candidats à l'élection présidentielle 2022 pour répondre aux difficultés d'accès aux soins et rendre toute son attractivité à la médecine libérale.

La signature de l’avenant 7 à la convention médicale le 20 juin 2019 a permis le déploiement des assistants médicaux. Ce dispositif est encore méconnu des médecins.

Lors du son numéro intitulé « Liberté, Santé, Inégalités », l’émission Cash Investigation s’en prend aux médecins libéraux et à leurs organisations syndicales, responsables des déserts médicaux, selon les auteurs d’une enquête exclusivement à charge. Pour remédier aux inégalités de démographie médicale, il faudrait restreindre la liberté d’installation, voire imposer aux futurs médecins de s’installer dans les zones sous-denses. La recette est connue.

Malakoff, le 10 novembre 2021 | Le SML prend acte des annonces du président de la République à l’occasion de son allocution télévisée du 9 novembre s’agissant de l’accélération de la campagne de rappel de la vaccination au titre de la lutte contre la Covid-19. La vaccination est essentielle dans la course contre la montre pour éviter les 500 000 morts en Europe, anticipés par les projections de l’OMS.

SOS Médecins menace de durcir son mouvement de protestation en arrêtant toute activité durant 48 heures.

Agnès VERDIER MOLINIE, Directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (IFRAP) a présenté aux cadres du SML réunis à Nice le week-end dernier, sa prescription pour débureaucratiser le système de santé.

A l’occasion des Journées du SML de Nice, un film testimonial a été projeté à l’ensemble des participants, intitulé « Covid-19 : Une histoire d’hommes et de femmes ».

Retourner en haut