Grève des 1 & 2 décembre – Mode d’emploi & Affiche cabinet

Les trois bonnes raisons de faire grève les 1er et 2 décembre

  1. Parce que ça suffit : avec dix à quatorze ans d’études, notre profession refuse d’avoir un niveau de revenus qui se situe au-dessous d’autres professions libérales qui, elles aussi, ont des missions de service public, comme les notaires ou les huissiers, mais dont la durée d’études est très en dessous de la nôtre.
  2. Parce que si on ne réagit pas, demain il sera trop tard. Par facilité et par lâcheté aussi, les pouvoirs publics nous ont abreuvés de subventions diverses et variées pour éviter de payer nos honoraires à un tarif décent. Si ça continue, notre métier consistera à remplir des dossiers pour toucher nos allocations de la Cnam. Alors ça, c’est non !
  3. Parce que nous voulons pouvoir rester libéraux. Avec des honoraires normaux, plus besoin de béquilles. Nous pourrions embaucher sans aide extérieure nos collaborateurs, investir dans nos cabinets et proposer une meilleure qualité de prise en charge à nos patients.

 

Grève - Affiche SML Grève - Argumentaire SML

Campagne de vaccination : Affiche SML

Dans le contexte épidémique actuel, la vaccination est plus que jamais, un enjeu de santé public et un levier incontournable afin de protéger la population.

 

Pour cette campagne automnale, le SML a conçu une affiche "Vaccination" destinée à la salle d'attente de votre cabinet médical.

Télécharger l'affiche
Cliquez ici pour en savoir plus

8 septembre 2022 | Conférence de presse de rentrée

Les grands dossiers qui s’ouvrent pour la médecine de ville sont la conférence des parties prenantes, la négociation de la nouvelle convention médicale et le PLFSS 2023.

 

Ce que nous attendons c’est une facilitation de notre exercice et des moyens. Pas le structurocentrisme et les complexités issues du modèle hospitalier.

 

Ce que nous attendons, c’est que les initiatives libérales et nos projets soient soutenus au même titre que ceux nés dans les bureaux de nos tutelles.

 

Note de presse SML du 8 septembre 2022

Défendez votre liberté d'exercice et votre indépendance professionnelle, en adhérant au SML !

Le SML veut continuer à se battre pour la médecine libérale, qui fait partie de son ADN. Nous le ferons, bien sûr avec détermination, avec celles et ceux qui partagent cette même ambition, à commencer par les médecins de terrain.

 

L’année 2022, avec l’échéance présidentielle qui s’annonce, sera une année cruciale. En renouvelant votre cotisation, vous participerez donc à votre défense et à celle de l’exercice libéral.

 

Lire le Rapport d'activité 2021

     

Les médecins libéraux du SML racontent le Covid de l’intérieur

Débureaucratiser le système de santé | Témoignage d’Agnès VERDIER-MOLINIE

 

 

Edito du Président

Mobilisez-vous !

Malheureusement, dans ce pays, il faut se battre pour se faire entendre. Face au mépris des pouvoirs publics et au regard de la détresse de la médecine libérale, nous n’avons pas d’autre choix que de fermer nos cabinets les 1er et 2 décembre.

Ces deux jours de fermeture doivent constituer un électrochoc pour que l’Assurance maladie accepte de nous donner les moyens de rester libéraux, avec des honoraires à la hauteur.
Si nous réclamons la consultation à 50 euros, c’est pour retrouver notre dignité et sortir des subventions déguisées sous lesquelles on nous étouffe.
Pour ne pas connaître le même sort que les agriculteurs et pour la consultation à 50 euros, je vous appelle à vous mobiliser massivement et à mobiliser vos confrères et consœurs autour de vous. Le mot d’ordre est simple : les 1er et 2 décembre, la médecine libérale ferme pour la consultation à 50 euros.

Dr Philippe Vermesch
Président du SML

 

Rejoignez le SML

Un accompagnement et de nombreux services et avantages

Tout à ses patients, surchargé de tâches administratives, le médecin dispose de peu de temps pour se défendre et faire valoir ses droits. Cette défense, il la trouve dans le syndicalisme. Par ailleurs, ce n’est qu’unis dans un syndicat que les médecins peuvent améliorer leurs conditions de vie et de travail. C’est le syndicat qui est l’interlocuteur des Pouvoirs publics. C’est le syndicat qui négocie les conditions d’exercice avec l’assurance maladie ainsi que le montant des honoraires des médecins. Votre syndicat vous tient informé en permanence des différentes mesures et décisions touchant directement ou indirectement vos conditions d’exercice. Enfin, il met au point une offre de formation continue adaptée à vos besoins. Cinq raisons au moins de rompre son isolement et de rejoindre les rangs du SML.

  • Être défendu
  • Connaître et faire valoir ses droits
  • Être informé
  • Rompre l’isolement
  • Se former
Retourner en haut