Communiqués de presse du SML

Récemment, les pharmaciens d’officine se sont inquiétés dans les colonnes du journal Le Figaro d’un prétendu « retard au démarrage » de la vaccination anti-Covid-19 chez les médecins libéraux et, prétextant un tel scénario, ils réclament l’autorisation de vacciner directement eux-mêmes et de sélectionner les patients.

Le SML estime que la gravité de la situation sanitaire, avec l'émergence de différents variants qui favorisent la transmission du virus, impose désormais la vaccination de tous les soignants comme vient de le recommander la Haute autorité de santé.

Pour faire reculer la pandémie de Covid-19 qui paralyse notre pays et libérer l’activité, la vaccination constitue la seule solution.

Retourner en haut