Les articles du SML

Beaucoup s’y attendaient : Élisabeth Borne fait son entrée à Matignon après avoir passé le précédent quinquennat dans différents ministères, celui des Transports d’abord, de l’Écologie ensuite et enfin du Travail. Diplômée de l’École polytechnique et de l’École nationale des Ponts et Chaussées, celle qui succède à Jean Castex connaît les arcanes de l’État. Elle a participé à de nombreux cabinets ministériels, notamment comme conseillère de Lionel Jospin au ministère de l’Éducation nationale, ou comme directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Écologie. Elle a été préfète de la Région Poitou-Charentes. Auparavant, elle est passée à la SNCF, où elle était directrice de la Stratégie, et à la mairie de Paris comme directrice de l’Urbanisme lorsque Bertrand Delanoë était à la tête de la capitale.

« Compte tenu de la situation, une obligation de participation de tous les praticiens devrait être décidée en urgence », a déclaré le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux, en ouverture du selon des hôpitaux Santexpo.

L’Association des maires ruraux de France (AMRF) s’inquiète à nouveau des difficultés rencontrées par les patients pour accéder aux soins.

Selon le rapport de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), le nombre de plaintes en 2021 auraient augmenté de 4 % l’an dernier par rapport à l’année précédente.

La période estivale arrive et les médecins généralistes peinent de plus en plus à trouver un remplaçant. Les témoignages recueillis sur le terrain concordent. Peu de territoires sont épargnés.

Selon une étude menée par le groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare (1), la diminution de l’activité chirurgicale s’est poursuivie au cours du premier semestre 2021, malgré le début de la campagne vaccinale.

La branche soins de suite et réadaptation de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) s’inquiète des retombées de la réforme tarifaire sur la viabilité de ses établissements spécialisés.

La Caisse nationale d’assurance maladie va diffuser une information sur la substitution des produits biosimilaires, expliquant aux patients ce qu’est un médicament biologique et la possibilité donnée aux praticiens de proposer un biosimilaire.

Les dispositifs médicaux, comme les seringues, sont désormais à commander sur l’outil de commande. Ils ne seront plus envoyés automatiquement. Une fiche technique de nomenclature est disponible sur le site de Santé publique France et le DGS-Urgent d’ouverture du portail. Les dispositifs médicaux ne peuvent être commandés sans flacons.

Contre toute attente, le Gouvernement vient de publier un décret au Journal Officiel qui fixe la composition et le fonctionnement du Conseil National de la Certification Périodique (CNCP). Celui-ci est composé d’une Instance collégiale et, d’autre part, de 7 commissions professionnelles. Parmi les 27 membres qui composent l’Instance collégiale, les médecins libéraux ne disposeront que d’un seul siège pour représenter la profession, tandis que les commissions professionnelles seront pilotées par les conseils nationaux professionnels (CNP).

Retourner en haut