Le couvre-feu à 18 heures, généralisé

À compter de ce samedi, le couvre-feu avancé à 18 h 00, appliqué sur une dizaine de départements, est étendu à tout le territoire national métropolitain, a annoncé le Premier ministre Jean Castex, jeudi. Le Gouvernement espère freiner la propagation de la Covid-19, qui circule à nouveau partout. Il s’agit d’une « réponse graduée et proportionnée », a-t-il indiqué, précisant qu’à ce stade un troisième confinement n’était pas à l’ordre du jour.

Lire la News SML du 16 janvier 2021

LA GRANDE MALADIE DE NOTRE EPOQUE

« Une des grandes maladies de notre époque, où l'on vit si vite au milieu des troubles, où l'on est si rapidement emporté des événements aux catastrophes, c'est l'oubli. Or, l'oubli, c'est presque toujours l'ingratitude. » * Cette phrase d’Alexandre Dumas traduit bien l’époque que nous traversons depuis qu’a surgi la pandémie de Covid-19.

La situation troublée engendrée par ce coronavirus a brutalement percuté nos existences dans ce qu’elles ont de plus intime, bouleversé notre façon d’exercer la médecine et mis en péril nos modèles économique et social.

Lire l'Edito du Président

Point presse du Docteur Philippe Vermesch, Président du SML, mardi 17 novembre 2020

Le Docteur VERMESCH est principalement revenu sur 5 sujets :
 
- Point sur la crise sanitaire
- Point sur le PLFSS 2021
- Point sur les négociations en cours
- Point sur les dangers de la PPL RIST
- Les élections aux URPS 2021

 

Télécharger la note de presse

KitMédical - Le kit numérique des médecins généralistes

Le portail des outils numériques du médecin généraliste.

KitMédical est un service gratuit et indépendant, géré par une association de médecins généralistes.

L’ambition de KitMédical est d'apporter, à travers des services sélectionnés, les réponses utiles à la prise en charge de nos patients, dans l’instantanéité de notre exercice quotidien.

En plus de référencer les outils d’aide à la pratique, KitMédical a entrepris avec sa deuxième version de recenser les services utiles à la vie professionnelle et à l’équipement du médecin généraliste, pour offrir un éventail complet de services sur le même portail.

Testez le !

Kitmedical.fr

Négociations conventionnelles : le SML demande au ministre de la Santé de revoir sa copie

Le SML qui avait réclamé des négociations conventionnelles dès la fin du printemps est déçu des orientations contenues dans la lettre de cadrage du ministre de la Santé. Celles-ci ne répondent pas aux attentes des médecins libéraux et s’avèrent même dangereuses pour la profession.

Malakoff, le 3 septembre 2020 │ Sans attendre la fin de la « première vague », constatant que l’épidémie de Cofid-19 entraînait une transformation profonde des conditions et des coûts d’exercice des médecins libéraux, le SML avait proposé l’ouverture urgente de négociations pour adapter la convention à cette nouvelle réalité, mais aussi de revoir le contenu de la convention médicale qui creuse les inégalités entre les spécialités médicales.

Or, la lettre de cadrage adressée par le ministre de la Santé au Directeur général de l’Assurance-maladie vise à lancer un train de négociations conventionnelles dont l’objectif se borne à accélérer la déclinaison de la stratégie « Ma Santé 2022 ».

Lire les propositions du SML

Reprise d'activité dans les cabinets médicaux :Conseils & Fiches pratiques et Affiche salle d'attente

Après cette période de 2 mois difficiles pendant laquelle votre activité a été en berne, il est temps de remettre la machine en route.

Plusieurs difficultés se dressent devant nous :
- La peur des patients qui n’osent plus sortir de chez eux.
- L’organisation de votre cabinet et du temps de travail afin de limiter au maximum les risques de propagation du virus.

L’attitude du gouvernement et des ARS qui craignant une 2ème vague ne nous autorisent pas à reprogrammer pour les spécialistes en établissement par crainte que la situation ne leur échappe. Notons que les régions « vertes et rouges » sont mises dans le même panier alors que les 2/3 du territoire n’ont que très peu vu de patients covid+ en réanimation…

Vous trouverez ci-joint un document adapté à la reprise de l’activité dans votre cabinet ainsi qu'une affiche spéciale pour votre salle d'attente avec les différentes recommandations.

 

SML - Fiche conseil reprise d'activité

 

 

SML - Affiche salle d'attente

Edito du Président

Édito du Dr Vermesch | Bon sang, que c’est lent…

Le Premier ministre vient d’avancer le couvre-feu à 18h00 sur l’ensemble du territoire, car la Covid-19 circule à nouveau partout. Encore une mesure de contrainte qui affecte notre économie, la vie sociale de notre pays et désespère notre jeunesse ! Et rien ne dit qu’un nouveau coup de frein ne sera pas donné en février afin de restreindre les brassages de population pendant les vacances de février. Concrètement, le Gouvernement tente de maintenir le pays sous cloche jusqu’à l’arrivée des quantités de vaccin permettant une vaste campagne de vaccination. Après les pénuries de masques, de gel hydroalcoolique, de produits de réanimation, de gants… nous sommes à nouveau dans une situation de pénurie de vaccin. Et, là encore, le Gouvernement n’a pas assez anticipé. À force d’être tétanisé par les anti-vax, nous avons perdu du temps et la France est en retard sur les autres pays. Si nous avions les doses en quantité suffisante, il serait facile de vacciner rapidement toute la population qui le souhaite. Mais au mieux la technocratie se noie, comme pour les masques, dans les contraintes logistiques. Mettre rapidement un terme à ce jour sans fin est possible. Pour cela, il faut déjà permettre aux médecins de vacciner dans leurs cabinets avec le Moderna qui commence à arriver. Et ce serait d’autant plus pertinent que le Gouvernement vient de donner le feu vert à la vaccination des patients chroniques, de tous âges, sur décision du médecin traitant. Dr Philippe VERMESCH, Président du SML

Rejoignez le SML

Un accompagnement et de nombreux services et avantages

Tout à ses patients, surchargé de tâches administratives, le médecin dispose de peu de temps pour se défendre et faire valoir ses droits. Cette défense, il la trouve dans le syndicalisme. Par ailleurs, ce n’est qu’unis dans un syndicat que les médecins peuvent améliorer leurs conditions de vie et de travail. C’est le syndicat qui est l’interlocuteur des Pouvoirs publics. C’est le syndicat qui négocie les conditions d’exercice avec l’assurance maladie ainsi que le montant des honoraires des médecins. Votre syndicat vous tient informé en permanence des différentes mesures et décisions touchant directement ou indirectement vos conditions d’exercice. Enfin, il met au point une offre de formation continue adaptée à vos besoins. Cinq raisons au moins de rompre son isolement et de rejoindre les rangs du SML.

  • Être défendu
  • Connaître et faire valoir ses droits
  • Être informé
  • Rompre l’isolement
  • Se former
Retourner en haut