Les 5 grandes ambitions du SML :
 

  1. - Revaloriser les actes pour les porter au niveau européen
  2. - Restaurer le pouvoir du médecin
  3. - Faire du médecin le leader de son territoire
  4. - Réhabiliter le métier
  5. - Protéger le médecin face à l'insécurité
Télécharger le programme du SML

 

Le SML vous donne de bonnes raisons de voter pour lui

 

 

comment voter ?

Les prochaines élections aux URPS se dérouleront du 31 mars au 7 avril prochains et seront totalement digitalisées.

Pour vous aider dans la démarche du vote, nous vous proposons deux tutoriels :
- à gauche le tutoriel vidéo
- ci-dessous le tutoriel PDF à télécharger

Les revenus des médecins en 2019 : la CARMF publie ses données

La CARMF a publié les chiffres des revenus des médecins libéraux en 2019, établis sur les déclarations des 104 623 médecins affiliés. Leur bénéfice non commercial (BNC) moyen était de 92 910 euros, une moyenne qui cache de notables disparités. Le BNC moyen des généralistes s’établissait à 77 417 euros, soit une hausse de 2,51 % par rapport à l’année 2018, tandis que le BNC moyen des spécialistes (113 472 euros) baissait de 2,05 %. Les généralistes du secteur 1 s’en tirent mieux que leurs confrères du secteur 2 (+2,56 % versus +0,71 %). Parmi les spécialistes, les baisses de revenus les plus marquées concernent les anesthésistes-réanimateurs (-6,35 %), les chirurgiens (-3,31 %) et les ophtalmologues (-2,90 %).

Lire la News SML du 10 avril 2021

Edito du Président

Édito du Dr Vermesch | Merci !!!

Au terme d’une campagne électorale hors norme, je tiens à remercier toutes celles et ceux qui ont pris la peine de voter et de témoigner leur confiance au SML. Je souhaite aussi remercier celles et ceux qui ont travaillé dur ces dernières semaines pour animer cette campagne : nos équipes nationales, les membres du bureau national, tous les coordinateurs régionaux et, bien sûr, toutes celles et ceux qui se sont engagés sur nos listes. Cette élection nous a été confisquée par la crise sanitaire, et vous aurez remarqué que les politiques ont repoussé les élections régionales au motif qu’il leur était impossible de faire campagne dans ce contexte. Enfin, il faut se rendre à l’évidence : pour nombre de nos consœurs et confrères, la balkanisation a brouillé l’image des syndicats. Et pour beaucoup, le lien entre les URPS, des entités régionales qu’ils connaissent souvent mal, et la représentativité nationale conventionnelle des syndicats est loin d’être évidente. Pour ce qui nous concerne, le SML va se remettre au travail, avec vous, et prendra des initiatives dans les prochaines semaines. Encore merci à toutes celles et ceux qui nous ont témoigné leur confiance. Nous serons là pour honorer notre engagement de défendre la médecine 100 % libérale.   Dr Philippe Vermesch Président du SML

Rejoignez le SML

Un accompagnement et de nombreux services et avantages

Tout à ses patients, surchargé de tâches administratives, le médecin dispose de peu de temps pour se défendre et faire valoir ses droits. Cette défense, il la trouve dans le syndicalisme. Par ailleurs, ce n’est qu’unis dans un syndicat que les médecins peuvent améliorer leurs conditions de vie et de travail. C’est le syndicat qui est l’interlocuteur des Pouvoirs publics. C’est le syndicat qui négocie les conditions d’exercice avec l’assurance maladie ainsi que le montant des honoraires des médecins. Votre syndicat vous tient informé en permanence des différentes mesures et décisions touchant directement ou indirectement vos conditions d’exercice. Enfin, il met au point une offre de formation continue adaptée à vos besoins. Cinq raisons au moins de rompre son isolement et de rejoindre les rangs du SML.

  • Être défendu
  • Connaître et faire valoir ses droits
  • Être informé
  • Rompre l’isolement
  • Se former
Retourner en haut